Chargement

Rue de la Paix

Sho­wroom de Haute Joaillerie.

VEVER, un sho­wroom per­ché dans le ciel de Paris.

« Ouvrez l’écrin » 

Faire entrer un bleu céleste du sol au pla­fond pour créer un lieu comme sus­pendu, une atmo­sphère feu­trée où l’on retrouve toute la beauté des codes de l’Art Nou­veau : la fémi­nité des courbes, des touches flo­rales, des cou­leurs douces…

Dès l’en­trée, le sas s’ha­bille de fleurs de Gingko… Les pre­mières courbes appa­raissent dans la ron­deur du miroir et les ara­besques d’une console d’époque…

Dans le pro­lon­ge­ment de l’en­trée flotte un nuage flo­ral aux camaïeux de vert.

Mousse, Aspa­ra­gus et Sca­biosa stel­lata nous rap­pellent les cou­leurs de la marque. Les bou­tons de porte scin­tillent comme des diamants…

L’arche brillante en alu­mi­nium mar­telé annonce le pas­sage vers un Nou­veau Monde : 

Celui d’une col­lec­tion incom­pa­rable où la beauté est envi­sa­gée autre­ment : les dia­mants ne sont plus extraits de la mine mais fabri­qués en labo­ra­toire et l’or recyclé…

Alors…

En cohé­rence avec l’é­thique de la marque, des sus­pen­sions en ver­re­rie vin­tage, pièces uniques réa­li­sées à la main et du mobi­lier chiné s’im­posent tout naturellement.

Plus loin…

Adossé au mur, un grand miroir fait réfé­rence au célèbre dia­mant « Kooh-I-Noor ». Face à lui, la moder­nité d’un lam­pa­daire en matière recyclée.

Des fleurs de ceri­sier rehaussent les courbes du sofa en velours. Au sol, des cubes en miroir de hau­teurs dif­fé­rentes illu­minent les vitrines de la collection.

Clin d’oeil aux diamants de synthèse, des tables de laboratoires en inox font office de bureaux. Autour, des objets chinés viendront s’additionner avec le temps…

Tou­jours dans le souci du détail.….les poi­gnées en lai­ton brossé reprennent les losanges du logo.

Symbole d’un avenir durable et responsable, le nouvel « Art Nouveau » surplombe la Place Vendôme…

www.vever.com

Photographe
Frédéric Lucano
Chargement